Vous souhaitez utiliser les réseaux sociaux pour augmenter vos performances mais vous ne savez pas comment gérer votre image sur ces médias ? Cet article est fait pour vous ! Nous vous aidons à poser les bases de votre présence sur les réseaux sociaux et partageons nos meilleurs conseils pour une stratégie social media réussie.

Tout d’abord, il est important de connaître les enjeux des réseaux sociaux : aujourd’hui il y a plus de 4,62 milliards d’utilisateurs de médias sociaux dans le monde. (C’est 58,4% de la population mondiale, ça commence à faire du monde). Ces plateformes font désormais partie intégrante de notre société et représentent de belles opportunités pour votre marque. En effet, 76,1% des utilisateurs déclarent utiliser les réseaux sociaux pour trouver des informations sur une marque ou un produit.

En tant qu’experts réseaux sociaux, nous vous conseillons de ne pas négliger ce puissant levier. Construire une stratégie social media vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté pour atteindre vos objectifs. Alors, comment construire cette stratégie qui génère des résultats ? Voici les 10 étapes à suivre.

1. Définir vos objectifs Réseaux sociaux

Se fixer des objectifs, c’est la base ! Pour les réseaux sociaux, ces derniers doivent être :

  • en accord avec vos ambitions commerciales
  • SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporellement défini)

Cette étape permet d’évaluer et de mesurer concrètement la réussite de vos actions.

Par exemple : Vous venez de lancer votre marque et vous avez besoin de faire connaître vos produits. Vous aurez donc un objectif de notoriété sur les réseaux sociaux.

Don’t : Je veux me faire connaître sur les réseaux sociaux.
Do : J’ai pour objectif d’acquérir 1000 abonnés sur Instagram en 6 mois et d’atteindre une portée moyenne de 1K personnes sur mes publications.*

*Nous reviendrons à la définition de ces objectifs plus précisément avec le point 4 sur les KPIS.

2. Faire une analyse concurrentielle

Vos concurrents sont une source d’inspiration à ne pas négliger. Identifier les forces et les faiblesses de chacun de vos adversaires peut vous en dire long sur le choix des plateformes, la tonalité à employer et le type de contenus qui performent dans votre secteur.

Répertorier les données que vous avez trouvées dans un tableau vous sera utile pour la suite.

Il peut également être intéressant de regarder des références de votre domaine, ou des comptes à succès plus ou moins proches de votre activité pour bien cerner tous les enjeux des plateformes.

Nous vous conseillons par la suite de mener une veille active et d’être à l’affût de nouvelles tendances/outils/formats pour toujours avoir une longueur d’avance sur vos concurrents.

3. Identifier vos cibles et leurs typologies

Un contenu réussi est un contenu qui parle à votre public cible. Mais pour que votre contenu plaise à votre audience, il est important de savoir répondre à cette question : À qui souhaitez-vous vous adresser ?

Quel âge ont vos cibles ? Quels sont leurs centres d’intérêts ? Où habitent-elles ? Quelles sont leurs habitudes ? Autant de questions nécessaires pour définir vos buyer personas et choisir la ou les* plateformes les plus pertinentes pour les toucher.

Cette étape vous aidera également à trouver vos piliers rédactionnels et choisir votre ton éditorial (voir étape 5 et 6).

*Attention, avant de vous lancer sur plusieurs plateformes, vérifiez que vous avez les ressources nécessaires (physiques comme financières) pour assurer cette charge de travail. Il est inutile d’être présent sur de nombreux réseaux si vous ne pouvez pas les tenir à jour, il vaut mieux se concentrer sur quelques réseaux et produire du contenu plus qualitatif.

4. Traduire vos objectifs en KPI (Key Performance Indicator)

Les KPIS sont des données chiffrées qui permettent de mesurer votre performance. Elles diffèrent selon vos objectifs.

Notoriété

Nombre d’abonnés

Portée des posts

Engagement

Taux d’interaction*

Mentions

Partages

Conversion

Clic sur le site web

Achat sur la boutique en ligne

*Le taux d’interaction se calcule ainsi (= (nombre d’interactions**/portée organique) x 100 )
**Les interactions correspondent aux commentaires, likes et partages

Définir vos KPIS à l’avance vous permet :

  • De ne pas vous attarder sur des “vanity metrics”, c’est-à-dire des chiffres qui ne servent pas vos objectifs.

    Exemple : Vous avez un objectif d’engagement. Beaucoup de personnes s’abonnent à votre marque mais vous n’avez pas d’interactions avec votre communauté → Vous n’allez pas dans la bonne direction ! Les KPIs sont là pour vous le rappeler.
  • De mesurer vos actions afin de prendre les bonnes décisions : quel contenu performe le mieux, quel contenu est à éviter ?

Il est conseillé de surveiller ces données tous les mois pour un suivi optimal.

5. Définir vos piliers rédactionnels

Vos piliers rédactionnels correspondent aux sujets que vous voulez aborder avec votre audience. Vous pouvez choisir de créer du contenu inspirationnel ou informatif ou encore de mettre en avant vos produits.

Les définir vous permet de ne pas perdre de vue vos objectifs, et de vous assurer que votre contenu est diversifié et qu’il répond aux besoins de votre communauté.

Pour vous aider dans cette étape, utilisez vos personas et ne perdez pas de vue vos objectifs. Pensez également à varier les thématiques.

Astuce : Les contenus utiles créés dans une logique d’inbound marketing sont généralement très appréciés.

6. Choisir votre ton éditorial

Vous avez choisi de quoi vous voulez parler. Maintenant, il faut savoir comment vous voulez le faire ! C’est le ton éditorial.

En fonction de votre positionnement vous pouvez choisir un ton enjoué et fun ou plutôt sérieux et froid. Vous pouvez choisir de tutoyer ou de vouvoyer votre audience ou encore d’utiliser l’impératif ou le conseil. Soyez le plus précis possible.

Cette étape est importante pour assurer la rédaction de vos contenus. Il s’agit de trouver le ton juste ; celui qui vous rendra unique. Les réseaux sociaux sont la vitrine de votre marque. Il est donc primordial de coller à votre image et votre positionnement pour offrir une expérience utilisateur cohérente à votre communauté.

7. Construire votre identité visuelle

Votre identité doit également ressortir au niveau des visuels, il faut établir une charte graphique ou au moins une ligne visuelle qui vous distingue de vos concurrents.

Cela peut être un filtre à appliquer à chacune de vos photos, une grille de feed particulière, ou encore des cadrages ou des éléments spécifiques.

Quelques exemples pour inspiration

8. Établir votre calendrier éditorial

Le calendrier éditorial donne une vision claire et organisée de vos publications et vous permet d’anticiper les contenus à produire.

Pour le réaliser, vous pouvez vous rendre sur Excel et créer un tableau comprenant les informations suivantes :

  • Le type de contenu (vidéo, photo, article …)
  • Le sujet / thème (titre + quelques lignes d’explication)
  • La plateforme ciblée (Instagram, Facebook, Linkedin, etc)
  • La personne responsable de la publication
  • La date de publication
  • L’état d’avancement

Une fois ce tableau réalisé, vous aurez un nouvel outil utile pour votre activité qui vous permettra de créer des contenus de qualité en temps et en heure. Veillez à bien intégrer vos temps forts commerciaux et les marronniers de votre secteur d’activité pour ne manquer aucun événement.

9. Analyser vos résultats

Enfin, il est important de faire chaque mois un reporting de vos actions pour mesurer ce qui a le mieux performé (c’est-à-dire ce qui vous permet d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés).

Pour cela rien de plus simple, reprenez les KPIS que vous avez choisis à l’étape 4 et relevez-les chaque mois dans un tableau reporting*.

*Si vous ne savez pas comment créer un tableau efficace pour relever ces données, notre article sur “comment créer un tableau de bord e-commerce” pourra vous donner quelques clés, n’hésitez pas à jeter un œil. 😉

10. OPTIMISER !

Au-delà de simplement récolter des données, il est important de savoir les lire et les interpréter pour pouvoir agir en conséquence.

Les réseaux sociaux sont un monde tellement passionnant qu’il est possible d’améliorer ses pratiques continuellement. Il y a toujours un hashtag à changer, une heure de publication à modifier ou une formulation à retravailler…Testez, analysez et recommencez !

PS : Si vous vous sentez perdu dans cette jungle social media, nous pouvons vous donner un coup de pouce grâce à nos offres réseaux sociaux. Conseil, accompagnement ou full CM, il y en a pour tous les goûts. 😉

Source : hootsuite